Get Adobe Flash player
  • (Genèse 28:10 - 32:3)
    • La sexualité dans le judaïsme

    Vav, Vayetse


    LE SECRET DES RAMEAUX

    Dans la Parasha de cette semaine: Va-Yétsé, nous voyons naître les douze fils de Jacob, la communauté d’Israël. Tous des Tsadikim pas un seul "raté"... un sans faute, pour notre Patriarche. Comment a-t-il fait.?
    Le secret en est contenu dans notre Parasha: (Gen.30:39)

    "Or Jacob se pourvut de rameaux verts de peuplier, d'amandier et de platane; il y pratiqua des entailles blanches, en mettant a découvert la blancheur des rameaux. (...) Les brebis s’échauffèrent devant les rameaux, et produisirent des agneaux rayés, pointillés, mouchetés." (Gen.30:37-39)
    Et plus loin: "Or chaque fois que les brebis se livraient avec ardeur a l' accouplement, Jacob exposait les rameaux a leurs regards dans les rigoles, pour quelles conçussent devant ces rameaux, mais quand elles s'y livraient languissamment, il ne le faisait point: de sorte que les agneaux débiles furent pour Laban, les vigoureux pour Jacob". (Gen.30:41-42)

    Ces versets nous révèlent que le moment de l'acte de procréation et la façon de le pratiquer influencent le caractère et l'apparence physique de la progéniture; ce qui est valable pour les animaux l’étant aussi pour les humains.

  • (Genèse 25:19 - 28:9)
    • Mensonge et vérité

    LE DROIT D’AÎNESSE

    Tav, Toldot"Et Essav dit a Jacob: Laisse-moi, je te prie, manger de ce rouge, de ce rouge-la, car je suis fatigué. C'est pour cela qu'on a donné a Essav le nom d'Edom. (en Hébreu "adom" c'est la couleur rouge) Jacob dit: Vends-moi aujourd'hui ton droit d’aînesse." (Gen.25:31)

    Dans notre parasha de Toldot: Essav échange son droit d’aînesse contre un plat de lentilles. C'est une métaphore qui nous indique qu'il a cédé la jouissance éternelle dans le monde futur, symbolisée ici par le droit d’aînesse, contre les plaisirs immédiats en ce monde ci, symbolises ici par le plat de lentilles, gourmandise destiné a assouvir immédiatement une grosse faim.

    "Essav répondit: Voici, je m'en vais vers la mort; a quoi me sert ce droit d’aînesse? Et Jacob dit: Jure-le moi d'abord. Il le lui jura, et il vendit son droit d’aînesse a Jacob". (Gen.25:32-33)
    Essav a choisi de s'attacher exclusivement a ce monde-ci en faisant fi de la promesse de la joie éternelle dans le monde futur. Il s'est attaché cœur et âme a d’ici-et-maintenant terrestre.

  • (Genese 23:1 - 25:18)
    • Le secret du couple

    lettre hebraique Het comme Haye SarahNotre parasha Hayé Sarah s’étend longuement sur le voyage entrepris par Eliezer, le serviteur d'Abraham, en vue de trouver une femme a Isaak.
    Nous pourrions nous étonner de cette façon de procéder: qu'un homme et une femme s'engagent ainsi dans le mariage sans éprouver le besoin de connaître ou même de voir leur futur conjoint.
    La Thora semble vouloir nous faire passer le message que d'autres paramètres plus surs que l'attraction physique sont garants du succès d'un mariage.

     

    UNE SEULE ÂME SCINDÉE EN DEUX

  • (Genèse 18:1 - 22:24)
    • Qu'est-ce qu'un ange?

    Vav Vayera

    Dans notre parasha trois anges arrivent chez Abraham et seulement deux anges arrivent a Sodome, nous apprenons de la qu'un ange ne remplit qu'une seule mission, l'un était destiné a annoncer a Abraham qu'il aurait un fils, le second a prévenir Lot de quitter Sodome et le troisième était destiné a détruire Sodome et Gomorrhe.
     

    VOIR LES ANGES

    Les "Malakhim" (anges) peuvent se révéler aux êtres humains par le canal de la vision du prophète, les prophètes étaient jadis nommés ("Roeh" le voyant).
    Lorsqu'un prophète expérimente d'une certaine façon la réalité d'un "Malakh", sa perception, limitée par ses sens, reste soumise a des structures matérielles.
    La description qu'il en fera tendra nécessairement a l'anthropomorphisme.
    Néanmoins, il arrive qu'un "Malakh", pour se révéler, emprunte une forme tout a fait ordinaire; il apparaît alors comme un phénomène parfaitement naturel.

  • (Genèse 12:1 - 17:27)
    • Pourquoi l’âme descend-elle dans notre monde?


    Lamed, Lekh Lekha

    L’Éternel avait dit a Abraham "Lekh-Lekha" (va pour toi). (Ber.12:1) Il y a plusieurs niveaux de lecture de la Thora. En suivant celui du "Sod" (secret), cette phrase n'est pas adressée a Abraham, mais bien a l’âme.
    "va pour

    toi hors de ton pays": (ibid) c'est-a-dire quitte le jardin d’Éden. "De la maison Paternelle" (ibid) c'est D-ieu. "Vers le pays que je t'indiquerai" (ibid) c'est ce monde-ci.
    "Abram partit comme le lui avait dit l’Éternel, l’âme descend dans ce monde. et Loth alla avec lui." (Ber.1:4) Le penchant au mal descend lui aussi dans ce monde. "Abram prit Sarai son epouse" (Ber.1:5) Sarai symbolise le corps.
    Cette grille de lecture se poursuit tout au long de la parasha. Mais pourquoi l’âme doit-elle entamer ce périlleux voyage? C'est a cette question que nous allons essayer de répondre.

     

  • (Genese 6:9 - 11:32)
    • Thora et Science, Morale et Technologie


    Noun, NoahLA TECHNOLOGIE BABYLONIENNE

    Nous savons que la génération du déluge a été effacée de la terre en raison de conduites sexuelles perverses, Mais qu'y avait-il de mal dans le fait que les habitants de Babel construisent une ville et une tour faite de briques et de bitume? La Thora serait-elle opposée au développement de la science et au progrès technologique?
    Nos sages nous rapportent deux "Midrach" (histoires rapportées par la tradition orale) qui pourraient éclairer notre propos.

  • (Genese 1:1 - 6:8)
    • Y a-t-il un conflit entre la Thora et la science au sujet de l' age de la terre?


    Bet, BereshitTHORA ET SCIENCE

    Il est important de comprendre que l' auteur de la Thora est aussi le créateur de l'univers. Par conséquent il ne peut y avoir de contradictions entre la Thora et la science. Soit il y a une ignorance ou une incompréhension de ce que dit la Thora soit la conclusion de la science est fausse.
    Le Natsiv de Volojin, que sa mémoire soit bénie, s'exprime ainsi a propos de la science:

    • L'union, la paix, l'amour et la foi.


    SoukotLe cycle des fêtes de pèlerinage s’achève avec "Soukot" (fête des cabanes), la "Soukah" est une petite cabane recouverte de branchages qui ont donné leur nom a la "Soukah".



    LA FÊTE DE L’UNITÉ

    Quelqu'un peut construire une "Soukah" et pour bien accomplir la "Mitsva" de résider dans celle-ci, il se doit de laisser rentrer tout celui qui désire en profiter. C'est une "Mitsva" dans laquelle tout le peuple d’Israël est uni.

    Le texte de la Thora dit "Tout citoyen d’Israël résidera dans des Soukot" (Lev.23:42). Dans la définition même de la "Soukah", il y a la notion de l’unité d’Israël.

    Car tous les juifs sont susceptibles de résider dans une seule et même "Soukah". Celle-ci peut constituer l’élément qui entoure tout Israel a la fois, a l'image des colonnes de nuée que les "Soukot" doivent précisément évoquer et qui entouraient Israël comme s'il avait été un seul homme.

  • (Deutéronome 32:1 - 32:52)
    • Le Messianisme

    UN CANTIQUE PROPHÉTIQUE

    Notre avant dernière Parasha est un cantique prophétique que le plus grand des prophètes notre maître Moise, a composé avant sa mort.

    Ce cantique nous dévoile les péripéties de notre peuple au travers des siècles, la majeure partie de ces événements sont derrière nous, il reste au devant de nous les promesses de délivrance.
    Car il est bien évident que la délivrance annoncée concerne l'avenir et non l’époque du Second Temple, ou la prophétie "Nations chantez les louanges de Son peuple"(Deut.32, 43) était loin de s’être réalisée; les peuples a cette époque se moquaient d’Israël, disant: "A quoi travaillent ces juifs misérables ?" (Néhémie 3,34). Aussi les hauts dignitaires juifs qui vivaient a la cour du roi de Babylone étaient soumis a sa tutelle. Dieu ne s’était pas a ce moment "vengé de Ses ennemis", Il n'avait pas "accordé l'expiation a Sa terre et a Son peuple". (Deut. 32,43)

    • La "Techouva" ou comment changer ses fautes en mérites


    Yom Kippour"Yom Kippour" (jour des expiations) est le jour du verdict du jugement qui a commencé a "Roch HaChana" (tête de l’année) ou trois livres avaient été ouverts. En ce jour notre sort est définitivement inscrit, c'est pourquoi nous nous présentons devant D-ieu en jeûnant et en implorant sa miséricorde.

    Nos maîtres nous ont dit que la seule chose susceptible de faire pencher la balance du bon coté, c'est la "Techouva" (repentir).
    Nous allons donc essayer de creuser cette notion complexe qu'est la "Techouva".



    LA "TECHOUVA" RETOUR ET RÉPONSE

    • Le jour cerveau

    ROCH HACHANA JOUR DU JUGEMENT

    Rosh HaShanna, ReshRoch Hachana est le jour du jugement pour tous les habitants de la terre. Ce jour-la, l'homme est jugé pour tout ce qu'il a fait au cours de l’année. Tout ce qui lui arrivera dans l’année qui commence, est alors décidé par le Juge Suprême.
    Le jour du jugement a été fixé a Roch Hachana pour deux motifs:
    La création fut achevée a Roch Hachana; c'est en ce jour que D-ieu décida de diriger le monde par l'attribut de justice.
    Le second motif: c'est en ce jour qu'Adam fut jugé et pardonné.
    D-ieu dit alors "que ce soit un signe pour tes enfants, de la même manière que toi tu as été jugé et pardonné en ce jour, eux aussi seront jugés et pardonnés."

  •  

    (Deutéronome 29:9 - 30:20)
    • Le libre arbitre

    LE LIBRE ARBITRE

    Nitsavim, NounLa Parasha de Nitsavim débute par un pacte d'alliance entre D-ieu et Israël dans les plaines de Moab: ce pacte devait être complètement accepté d'un libre consentement et non comme au Mont Sinaï, ou Israël avait donné son engagement sous la contrainte.

    Maintenant qu'ils avaient été quarante ans sous la direction de l’Éternel et étaient en un sens devenus maîtres de leur libre arbitre, l'alliance ici fut scellée avec la libre volonté du peuple.
    De même la Parasha de Nitsavim se termine sur le sujet du libre arbitre: "Je mets devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction, tu choisiras la vie afin que tu vives, toi et ta descendance". (Deut.30:19)

  • (Deutéronome 26:1 - 29:8)
    • La Shoa

    Ki Tavo, CafIl y a 5874 versets dans la Thora.
    D’après le Gaon de Vilna chaque verset de la Thora correspond a une année: le 1er verset "Bereshit Bara" correspond a l'an 1.
    Nous sommes aujourd'hui d’après notre calendrier en l'an 5771 (2011).

    La parasha de la semaine Ki-Tavo correspond aux années noires de la dernière guerre mondiale.
    Nous allons commencer avec le verset 5688 qui correspond a l’année 1928.
    Je mets en parallèle un rappel historique des événements marquants de chacune de ces années, sans prétendre que ce parallèle reflète la prophétie du texte de la Thora.

  • (Deutéronome 21:10 - 25:19)
    • Tsitsith et circoncision, même combat

    Ki-Tetse, KafKi-Tetse "Lorsque tu partiras en guerre contre tes ennemis" Cette guerre dont nous parle notre parasha est aussi celle que nous devons livrer contre notre "Yetser HaRa" (mauvais instincts).

    Notre parasha nous parle de lois concernant des personnes qui ont subi ou fait subir a d'autres des violences sexuelles; elle nous donne aussi un moyen préventif pour juguler nos instincts sexuels: ce moyen, ce sont les "Tsitsith" (franges rituelles).

  • (Exode 16:18 - 21:9)
    • La société idéale d’après la Thora


    Shoftim. ShinL'homme est naturellement un être sociable; sa nature même l'oblige a vivre en société.
    A cause de la multiplicité des caractères des hommes qui composent la société, il est impossible que celle-ci soit parfaite sans un guide capable de régir les actions des individus.
    C'est pourquoi notre Parasha explique comment la société doit être agencée.

    Sans la crainte du gouvernement, les forts engloutiraient les faibles.
     

    LES FONDEMENTS DE LA SOCIÉTÉ


    La stricte loyauté envers l’État fait l'objet de prescriptions formelles:
    Un juif vivant dans un pays soumis a des lois différentes de celles de son peuple doit respecter celles-ci.
    Il faut même adapter la loi juive a celle de l’État, si cela peut se faire sans violer l'un des principes fondamentaux de la Thora.

Comparateur

Panier

Click title to display cart contents.
0 Éléments 0.00Eu

Controle de qualité

Teouda Mahon HaMishmeret Stam

Tous nos «Sofrim» sont reconnus et diplômés
du «Mahon HaMishmeret Stam» Bney Brak,organisme
international qui promeut l’intégrité Halakhique
de l’écriture des Sifrei Tora, Téfilinnes et Mezouzot.

Meguilat Esther

Nouveautés

Visiter notre section

Téfilinnes

Tefilines

Artistes yeoudim

Kabbal-art.com

Visiter notre section Sefer Torah

Sefer Torah

Ping your blog, website, or RSS feed for Free