Get Adobe Flash player
  • (Exode 1:1 - 6:1)
    • Antisémitisme et assimilation


    Shemot, ShinUN DÉSIR D"ASSIMILATION

    Nous trouvons dans notre Parasha Chemot ce que j’appellerais l’ancêtre de l’antisémitisme.
    "Et le pays était rempli d'eux" (Ex.1:7). Nos maîtres déduisent de cette phrase que après la disparition de la génération des ancêtres, leurs descendants ne voulurent plus se cantonner dans la province de Goshem; et ils se dispersèrent dans toute l’Égypte. Agissant ainsi contre la volonté de Jacob qui leur avait assigné cette province, et qui de manière générale, avait toujours recherché l'isolement par rapport aux nations.
    Les nouvelles générations commencèrent a s’émanciper et a fréquenter les théâtres les cirques, et les sociétés païennes. Elles s'affranchirent du devoir de la circoncision a l'exception des Lévites, tout en restant fidèles a certaines traditions comme celle de la pureté des mœurs.
    Mais ces abandons ne tardèrent pas a produire leur effet. Les juifs se virent repoussés par la population Égyptienne et les premiers symptômes d'un antisémitisme farouche se déclarèrent très rapidement.

     

  • (Genèse 47:28 - 50:26)
    • Le sens des bénédictions de Jacob!

     

     

    "CHANCE" ET BÉNÉDICTION

    Dans notre Parasha Va-yekhi Jacob sur son lit de mort bénit tous ses fils.
    La bénédiction occupe une place importante dans le Judaïsme et tout particulièrement dans le livre de la Genèse. Bénir est un privilège attribué par D-ieu et la bénédiction accordée par le juste est un canal par lequel une force métaphysique peut se se réaliser d'une façon concrète.
    La loi de causalité qui régit notre monde a des failles car rien n'est prévisible a l'avance. Sur toutes nos entreprises plane un élément d'incertitude. Ce facteur abstrait certains l'appellent "la chance". Cet élément métaphysique, la ou les hommes ne voient que l'effet du hasard aveugle; le judaïsme y reconnaît l'action d'une intervention providentielle.

  • (Genèse 44:18 - 47:27)
    • Pourquoi la majeure partie de notre histoire s'est passée en exil.?

    Dans notre Parasha Va-ygash "Yakov" (Jacob) et sa famille rejoignent Joseph en Égypte. Jacob savait que c’était le début d'un exil et il avait des appréhensions jusqu’à ce que D-ieu lui dise: "n’hésite point a descendre en Égypte, car je t'y ferai devenir une grande nation. Moi même, Je descendrai avec toi en Égypte; Moi même aussi Je t'en ferai remonter; et c'est Joseph qui te fermera les yeux." (Gen.46:3)


    Pourquoi D-ieu as-t-il voulu que le noyau de notre peuple en formation descende en Égypte? et pourquoi la majeure partie de notre histoire s'est passée en exil.?
    Question d'autant plus pertinente que l'exil n'a jamais été une promenade de santé pour le peuple juif!

  • (Genèse 41:1 - 44:17)
    • Les rêves sont-ils prémonitoires?


    Miketz, MemDans notre Parasha, Joseph interprète les rêves de Pharaon et en donne une interprétation correcte. La question que l'on est amène a se poser est: tous les rêves sont-ils prémonitoires?



    LES TROIS CATÉGORIES DE RÊVES

    Il existe trois catégories de rêves. La première comprend les rêves suscités par "un démon", c'est-a-dire par des pensées ou des imaginations impures et des influences malsaines.
    La seconde est constituée par les rêves qui ne sont que les conséquences naturelles de notre constitution psycho-physique.
    A ces catégories se rapporte la phrase de du prophète Zacharie: "Les songes ne disent que vanités" (Zach.10:2)
    La troisième categorie comporte les rêves d'inspiration prophétique. C'est a ceux-la que la Thora fait allusion, en disant, au nom de D-ieu: "Je me révèle a lui en songe". (Nombres 12:6)

  • (Genèse 37:1 - 40:23)
    • Réparer une sexualité défaillante ou se réincarner


    LE LEVIRAT

    Vav, Va-YshevDans notre parasha va-yshev, hormis les déboires de Joseph, il y a les aventures de Juda.
    En résumé, Juda épouse une Cananéenne (qui se convertit); elle lui enfanta trois fils: Er, Onan et Chella. Puis: "Juda choisit une épouse a Er, son premier-né; elle se nommait Thamar (fille de Sem.)
    Er le premier de Juda ayant déplu au Seigneur, le Seigneur le fit mourir. Alors Juda dit a Onan: 'Épouse la femme de ton frère en vertu du Lévirat, afin de constituer une postérité a ton frère'. Onan comprit que cette postérité ne serait pas la sienne; et alors chaque fois qu'il approchait de la femme de son frère, il corrompait sa voie, afin de ne pas donner de postérité a son frère. Sa conduite déplut au Seigneur, qui le fit mourir de même." (Gen.38:6-10).

  • (Genèse 32:4 - 36:43)
    • La lutte de Jacob avec un ange


    Vai-Chlakh, VavUNE HISTOIRE DE "PAK" ET DE "KAF"

    Dans notre Parasha Vai-chlakh, Jacob reste seul, séparé de sa famille par un torrent "le Jaboc". Rachi nous rapporte qu'il était parti a la recherche de petites cruches qu'il avait oubliées de l'autre cote de ce torrent.
    Une cruche se dit en hébreu "Pak"() et s’écrit "p"() et "Kaf-sofit"().
    La-bas, il lutta avec un ange et au cours de cette lutte il fut blessé a la hanche. La hanche se dit en hébreu "kaf"() et s'ecrit "kaf"() et "pe-sofit"().
    On sait que la hanche fait allusion a la descendance. Que vient nous apprendre cette histoire de cruches? Et pourquoi Jacob a-t-il été blessé a la hanche?

  • (Genèse 28:10 - 32:3)
    • La sexualité dans le judaïsme

    Vav, Vayetse


    LE SECRET DES RAMEAUX

    Dans la Parasha de cette semaine: Va-Yétsé, nous voyons naître les douze fils de Jacob, la communauté d’Israël. Tous des Tsadikim pas un seul "raté"... un sans faute, pour notre Patriarche. Comment a-t-il fait.?
    Le secret en est contenu dans notre Parasha: (Gen.30:39)

    "Or Jacob se pourvut de rameaux verts de peuplier, d'amandier et de platane; il y pratiqua des entailles blanches, en mettant a découvert la blancheur des rameaux. (...) Les brebis s’échauffèrent devant les rameaux, et produisirent des agneaux rayés, pointillés, mouchetés." (Gen.30:37-39)
    Et plus loin: "Or chaque fois que les brebis se livraient avec ardeur a l' accouplement, Jacob exposait les rameaux a leurs regards dans les rigoles, pour quelles conçussent devant ces rameaux, mais quand elles s'y livraient languissamment, il ne le faisait point: de sorte que les agneaux débiles furent pour Laban, les vigoureux pour Jacob". (Gen.30:41-42)

    Ces versets nous révèlent que le moment de l'acte de procréation et la façon de le pratiquer influencent le caractère et l'apparence physique de la progéniture; ce qui est valable pour les animaux l’étant aussi pour les humains.

  • (Genèse 25:19 - 28:9)
    • Mensonge et vérité

    LE DROIT D’AÎNESSE

    Tav, Toldot"Et Essav dit a Jacob: Laisse-moi, je te prie, manger de ce rouge, de ce rouge-la, car je suis fatigué. C'est pour cela qu'on a donné a Essav le nom d'Edom. (en Hébreu "adom" c'est la couleur rouge) Jacob dit: Vends-moi aujourd'hui ton droit d’aînesse." (Gen.25:31)

    Dans notre parasha de Toldot: Essav échange son droit d’aînesse contre un plat de lentilles. C'est une métaphore qui nous indique qu'il a cédé la jouissance éternelle dans le monde futur, symbolisée ici par le droit d’aînesse, contre les plaisirs immédiats en ce monde ci, symbolises ici par le plat de lentilles, gourmandise destiné a assouvir immédiatement une grosse faim.

    "Essav répondit: Voici, je m'en vais vers la mort; a quoi me sert ce droit d’aînesse? Et Jacob dit: Jure-le moi d'abord. Il le lui jura, et il vendit son droit d’aînesse a Jacob". (Gen.25:32-33)
    Essav a choisi de s'attacher exclusivement a ce monde-ci en faisant fi de la promesse de la joie éternelle dans le monde futur. Il s'est attaché cœur et âme a d’ici-et-maintenant terrestre.

  • (Genese 23:1 - 25:18)
    • Le secret du couple

    lettre hebraique Het comme Haye SarahNotre parasha Hayé Sarah s’étend longuement sur le voyage entrepris par Eliezer, le serviteur d'Abraham, en vue de trouver une femme a Isaak.
    Nous pourrions nous étonner de cette façon de procéder: qu'un homme et une femme s'engagent ainsi dans le mariage sans éprouver le besoin de connaître ou même de voir leur futur conjoint.
    La Thora semble vouloir nous faire passer le message que d'autres paramètres plus surs que l'attraction physique sont garants du succès d'un mariage.

     

    UNE SEULE ÂME SCINDÉE EN DEUX

  • (Genèse 18:1 - 22:24)
    • Qu'est-ce qu'un ange?

    Vav Vayera

    Dans notre parasha trois anges arrivent chez Abraham et seulement deux anges arrivent a Sodome, nous apprenons de la qu'un ange ne remplit qu'une seule mission, l'un était destiné a annoncer a Abraham qu'il aurait un fils, le second a prévenir Lot de quitter Sodome et le troisième était destiné a détruire Sodome et Gomorrhe.
     

    VOIR LES ANGES

    Les "Malakhim" (anges) peuvent se révéler aux êtres humains par le canal de la vision du prophète, les prophètes étaient jadis nommés ("Roeh" le voyant).
    Lorsqu'un prophète expérimente d'une certaine façon la réalité d'un "Malakh", sa perception, limitée par ses sens, reste soumise a des structures matérielles.
    La description qu'il en fera tendra nécessairement a l'anthropomorphisme.
    Néanmoins, il arrive qu'un "Malakh", pour se révéler, emprunte une forme tout a fait ordinaire; il apparaît alors comme un phénomène parfaitement naturel.

  • (Genèse 12:1 - 17:27)
    • Pourquoi l’âme descend-elle dans notre monde?


    Lamed, Lekh Lekha

    L’Éternel avait dit a Abraham "Lekh-Lekha" (va pour toi). (Ber.12:1) Il y a plusieurs niveaux de lecture de la Thora. En suivant celui du "Sod" (secret), cette phrase n'est pas adressée a Abraham, mais bien a l’âme.
    "va pour

    toi hors de ton pays": (ibid) c'est-a-dire quitte le jardin d’Éden. "De la maison Paternelle" (ibid) c'est D-ieu. "Vers le pays que je t'indiquerai" (ibid) c'est ce monde-ci.
    "Abram partit comme le lui avait dit l’Éternel, l’âme descend dans ce monde. et Loth alla avec lui." (Ber.1:4) Le penchant au mal descend lui aussi dans ce monde. "Abram prit Sarai son epouse" (Ber.1:5) Sarai symbolise le corps.
    Cette grille de lecture se poursuit tout au long de la parasha. Mais pourquoi l’âme doit-elle entamer ce périlleux voyage? C'est a cette question que nous allons essayer de répondre.

     

  • (Genese 6:9 - 11:32)
    • Thora et Science, Morale et Technologie


    Noun, NoahLA TECHNOLOGIE BABYLONIENNE

    Nous savons que la génération du déluge a été effacée de la terre en raison de conduites sexuelles perverses, Mais qu'y avait-il de mal dans le fait que les habitants de Babel construisent une ville et une tour faite de briques et de bitume? La Thora serait-elle opposée au développement de la science et au progrès technologique?
    Nos sages nous rapportent deux "Midrach" (histoires rapportées par la tradition orale) qui pourraient éclairer notre propos.

  • (Genese 1:1 - 6:8)
    • Y a-t-il un conflit entre la Thora et la science au sujet de l' age de la terre?


    Bet, BereshitTHORA ET SCIENCE

    Il est important de comprendre que l' auteur de la Thora est aussi le créateur de l'univers. Par conséquent il ne peut y avoir de contradictions entre la Thora et la science. Soit il y a une ignorance ou une incompréhension de ce que dit la Thora soit la conclusion de la science est fausse.
    Le Natsiv de Volojin, que sa mémoire soit bénie, s'exprime ainsi a propos de la science:

    • L'union, la paix, l'amour et la foi.


    SoukotLe cycle des fêtes de pèlerinage s’achève avec "Soukot" (fête des cabanes), la "Soukah" est une petite cabane recouverte de branchages qui ont donné leur nom a la "Soukah".



    LA FÊTE DE L’UNITÉ

    Quelqu'un peut construire une "Soukah" et pour bien accomplir la "Mitsva" de résider dans celle-ci, il se doit de laisser rentrer tout celui qui désire en profiter. C'est une "Mitsva" dans laquelle tout le peuple d’Israël est uni.

    Le texte de la Thora dit "Tout citoyen d’Israël résidera dans des Soukot" (Lev.23:42). Dans la définition même de la "Soukah", il y a la notion de l’unité d’Israël.

    Car tous les juifs sont susceptibles de résider dans une seule et même "Soukah". Celle-ci peut constituer l’élément qui entoure tout Israel a la fois, a l'image des colonnes de nuée que les "Soukot" doivent précisément évoquer et qui entouraient Israël comme s'il avait été un seul homme.

  • (Deutéronome 32:1 - 32:52)
    • Le Messianisme

    UN CANTIQUE PROPHÉTIQUE

    Notre avant dernière Parasha est un cantique prophétique que le plus grand des prophètes notre maître Moise, a composé avant sa mort.

    Ce cantique nous dévoile les péripéties de notre peuple au travers des siècles, la majeure partie de ces événements sont derrière nous, il reste au devant de nous les promesses de délivrance.
    Car il est bien évident que la délivrance annoncée concerne l'avenir et non l’époque du Second Temple, ou la prophétie "Nations chantez les louanges de Son peuple"(Deut.32, 43) était loin de s’être réalisée; les peuples a cette époque se moquaient d’Israël, disant: "A quoi travaillent ces juifs misérables ?" (Néhémie 3,34). Aussi les hauts dignitaires juifs qui vivaient a la cour du roi de Babylone étaient soumis a sa tutelle. Dieu ne s’était pas a ce moment "vengé de Ses ennemis", Il n'avait pas "accordé l'expiation a Sa terre et a Son peuple". (Deut. 32,43)

Comparateur

Panier

Click title to display cart contents.
0 Éléments 0.00Eu

Controle de qualité

Teouda Mahon HaMishmeret Stam

Tous nos «Sofrim» sont reconnus et diplômés
du «Mahon HaMishmeret Stam» Bney Brak,organisme
international qui promeut l’intégrité Halakhique
de l’écriture des Sifrei Tora, Téfilinnes et Mezouzot.

Meguilat Esther

Nouveautés

Visiter notre section

Téfilinnes

Tefilines

Artistes yeoudim

Kabbal-art.com

Visiter notre section Sefer Torah

Sefer Torah

Ping your blog, website, or RSS feed for Free